www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du gap hautes alpes athlétisme
Actualités
Bilan de la saison hivernale 2015-2016
Commentez cette actualité
22 Mars 2016 - Julie TOURTET (Rédactrice)
Bilan de la saison hivernale 2015-2016

Rétrospective sur la saison hivernale 2015-2016

du Gap Hautes Alpes Athlétisme

La saison hivernale touche à sa fin. Les championnats de France de cross du Mans ont marqué la fin d’une belle saison pour le GH2A. Maintenant, place aux courses sur route et à la piste. Avant de lancer la saison estivale, jetons un regard en arrière pour se rappeler les moments phares de la saison.

Ils ont marqué la saison hivernale

Le mois de septembre ne correspond pas seulement à la rentrée scolaire, c’est également le retour des athlètes à l’entrainement. Pistards, crossman, coureur et sauteurs en salle, traileurs, tous, retrouvent le chemin de la piste et les longs mois de préparation. Certains commencent leur saison, d’autres la terminent avec les t

rails et les courses sur route notamment. Cette  année, il n’y a pas eu de sélection en équipe de France comme l’an dernier mais les athlètes n’ont pas été en reste.


Côté trail, ils étaient trois à porter les couleurs du club lors des championnats de France de trail au Mont Dore. Patrick OREZZOLI, Said MANSOURI et Fouzia ELFASSAL se sont élancés sur le trail courte distance. Tout est relatif car au terme de 34 kms pour 2400 D+, Patrick finit 4ème vétéran à 18’’ du podium. Décidément, les 4ème places le poursuivent.  Malheureusement, son coéquipier, Said, ne rallie pas la ligne. Fouzia quand à elle, vient prendre une belle 17ème chez les V1.

Sur le trail de la Gapen’cimes, nos athlètes se sont illustrés sur toutes les distances. Quentin BAILLY, sur le 55 kms, prend une belle 3ème place au terme d’une descente impressionnante et une envie qui apporte le respect. Sylvain MOUGEL remporte le 14 kms devant Maxime RANCON et Jeffrey DE FREITAS. Le GH2A a une nouvelle fois conquis de nombreux podium sur ces deux jours de courses.

Du coté des cross, la saison d’hiver débute comme tous les ans avec le traditionnel cross d’Embrun fin novembre, où petits et grands sont réunis. Ce cross organisé par la section d’Embrun, est l’occasion pour le club de réunir toutes les sections pour un moment sportif.

Cette année, c’est mi-décembre, que les hostilités sont réellement lancées avec les départementaux de cross qui ont eu lieu à Dignes (04). Alors que les crossman commencent à prendre leurs repères, notons les participations de Geoffrey DUNAND FRARE et Anthony PUISSY qui ont participé à la qualification de leur équipe pour l’étape suivante : les régionaux.

L’hiver ce n’est pas seulement le cross. Nos pistards défendaient les couleurs du club lors du meeting de Nice. Lors de cette journée, il y a eu des révélations comme Chloé VALENTIN sur 50m, 50 haies et longueur et Florian HAEFFLIN à la longueur, au poids et sur 50m. Mais il y a aussi eu des confirmations avec Charlène BOUTERIN à la hauteur ainsi que la rentrée de Guillaume BOYER à la longueur.

En début d’année 2016, de retour de stage, Guillaume BOYER s’envolait dans la salle lyonnaise pour retomber à 7m06. Qualification acquise pour les championnats de France espoir. Une affaire rondement menée.

Des régionaux vallonnés, très vallonnés

Le week end du 17-18 Janvier, la route vers les championnats de France pour les crossmans et la course au minima pour la salle se poursuivent. Le 17 janvier 2016 ont lieu les championnats de Provence de cross à Cabriès (13). Voilà la délégation gapençaise en terre inconnue.  Les hauts alpins ont porté haut les couleurs de Gap avec des podiums individuels et équipes confondus. Parmi les médaillés on retrouve Sélim REBAH et MANON GUILLERMIN qui s’affirment en patron de la discipline régionale dès le début et remportent la course juniors. Chez les jeunes, la relève est là, notons la régularité de Lisa BRENIER et Valentin BRESC sur le devant de la scène. Une pluie de médaille, malgré le soleil provençal, s’est abattue sur le site avec notamment quatre titres régionaux par équipe : benjamins garçons, minimes filles, cadettes et cadets.

C’est donc une trentaine d’athlètes qui ont passé le cap des régionaux et que l’on retrouva lors des interrégionaux à Aramon, étape ultime avant les championnats de France aux Mureaux.

Ce même week-end, le club jouait sur plusieurs fronts. Du côté de Lyon avaient lieu les championnats régionaux indoor. Les demi-fondeurs, ont été à l’honneur. Manon GUILLERMIN, pour son premier 800m, boucle ses quatre tours en 2’23’’07. Enrico RIGONI et Estéban CHEVALIER étaient en lice pour 800m également. Record personnel à la clé pour Enrico : 1’58’’69. Pour sa rentrée en salle, Jeffrey réalise 8’39’’7 sur 3000m.


Demi-finale des championnats de France de cross

C’était à Rocbaron (83) dans un domaine viticole, que se déroulait la qualification pour les championnats de France de Cross.  Suite à l’épopée de l’année dernière, la demie finale des championnats de France de cross fut fleurissante pour le GH2A.

Les minimes ouvrent le bal et d’une bien belle manière. Chez les filles, c’est Lisa BRENIER qui a fait parler d’elle pour son dernier cross de la saison en montant sur la deuxième marche du podium. Côté garçon, Valentin BRESC clôture sa saison en remportant la course de main de maitre de bout en bout. Nos deux minimes, qui passent cadets l’année prochaine ont un bel avenir devant eux.

Le cross court masculin avait fière allure, la question était de savoir qui allait composer l’équipe. Emmenée par Jeffrey de FREITAS (8ème) sans trop de surprise, dernière nos gapençais se battaient pour obtenir leur place dans l’équipe, synonyme de billet pour les France de cross. Quentin BAILLY était en forme, dans une course vallonnée, comme il l’aime bien, vient prendre une belle 14ème place après une remontée progressive mais sûre. L’équipe de cross court est complétée par Sylvain MOUGEL, Lucas LECOMTE, Robin QUERE et Nicolas GIRARD. Un box équipe leur a donc permis de jouer pour le collectif sur la ligne de départ, ainsi qu’en individuel.

En cadets, filles et garçons avaient de belles choses à jouer en équipe avant tout. Les cadettes, emmenées par Aude CLAVIER (4ème) suivie de tout près par Laly MISERAZZI- REI (5ème) glanent le titre par équipe, de quoi laisser espérer de grandes choses au Mans. L’équipe sera complétée par Zoé GRIMAUD, Axelle BARTHELEMY, Lalye ALLAMAN et Solène JAMET. Leurs homologues, avec Enrico RIGONI en chef de file (6ème), et des néo crossman, en découverte de l’effort du cross, se sont illustrés en prenant une belle 3ème place par équipe. Notons que dans cette équipe cadets, quatre d’entre eux ont commencé l’athlétisme en septembre et ont d’ores et déjà acquis leur pass pour le Mans avec brio Clément GOUJON, Mathis OLIVE, Axel CLEMENT et Tristan BRETON seront donc à suivre au pays de la rillette, trois semaines plus tard.

Trois podiums également chez les juniors. Sélim REBAH atomise la course et s’empare du titre avec une main de maitre. Il n’était pas tout seul, Florent NOEBES TOURRES, Martin PHILIPPE et Sébastien LATELLA avec leurs 17ème, 18ème et 34ème places, ils s’offrent la 3ème place par équipe et le luxe du box sur la ligne de départ du Mans.

Et pour couronner cette journée, Benjamin BORDET s’illustre sur le cross long en faisan tune remontée progressive pour décrocher son billet pour le pays de la rillette. Avec sa 25ème place, il fera parti du contingent pour les championnats de France.

Une belle razzia cette année encore

Cette année, il n’y avait pas de vétérans, l’honneur était donc du côté des jeunes. Après la pluie de résultats aux Mureaux l’an passé, il s’annonçait difficile de faire mieux et pourtant, nos athlètes ont répondu présents. Ils étaient donc 28 à défendre les couleurs du club sur la scène nationale. Le parcours pour le moins boueux était tout à l’honneur des vrais crossmans.

Premières à s’élancer, les cadettes lancent le bal de la plus belle des manières. Ayant eu le luxe d’avoir un box équipe, elles ont su prendre des risques pour bien se placer dès le départ. Aude CLAVIER, sort la course des grands jours. Elle avait le statut d’outsider, et n’avait rien à perdre, que du bonus ! Elle a pris les risques qui ont payé car elle s’offre un top 30 (26ème) bien mérité au vu de sa belle saison. Laly MISSERAZI découvrait, elle aussi, une course d’un tel niveau. Après plus de 4kms à brasser la boue, elle glanait une prometteuse 53ème place, qui lui laisse espérer de belles choses cet été. Le duo embrunnais Zoé GRIMAUD et Axelle BARTHELEMY ont su prendre le bon wagon, mais ont payé leurs efforts sur la fin de course. elles prennent les 188ème et 268ème places. Lalye ALLAMAN et Solène JAMET complètent l’équipe en 312 et 367ème positions. L’équipe remporte le pari du top 10 en finissant 10ème .

L’équipe cadets voulait se venger des régionaux où ils avaient été en dessous de leur espérances en terminant 3ème. C’est chose faite ! Enrico RIGONI pourtant « que » 6ème à Rocbaron, avait décidé de se lâcher pour ne rien regretter. Au terme d’une course ultra rapide, il a été un fin stratège car il a su rester sage et sortir le grand jeu au bon moment. Inspiré par son camarde d’entrainement, Sélim REBAH (ne pouvant être présent cette année en raison d’un accident 15 jours avant l’échéance) qui avait fait 4ème l’année dernière, il a voulu faire de même et termine 9èmeClément GOUJON, pour sa première expérience au championnat de France de cross, fut comblé : il perd sa chaussure pendant la course.  Guerrier qu’il est, il a continué et même amplifié son effort et s’offre une très belle 27ème place pour sa première année d’athlète, ce qui est remarquable. Derrière, ce fut un peu plus compliqué pour nos jeunes, mais personne n’a baissé les bras, chacun à donner corps et âme pour l’équipe. Tristan BRETON, Axel CLEMENT, Dimitri LISSILOUR et Mathis OLIVE terminent au-delà de la 200ème place mais garderont tous un excellent de ce déplacement pour le moins atypique.

En junior, Manon GUILLERMIN voulait confirmer sa belle progression de cette saison. Partagée entre la salle et le cross, sa préparation était optimale pour tenter le grand coup. Mais ces championnats ne lui ont pas souri, elle a été victime d’un arrachage de chaussure juste avant le coup de pistolet. N’ayant pas eu le temps de la remettre, elle partit sans pour affronter la boue. Ce handicap ne lui a pas empêcher de venir s’offrir un top 20 bien mérité (19ème) à la hargne et au courage. dans la même course, Naminata CISSE et Océane RENAULT parties plus sagement coupent la ligne en 222ème et 282ème place. 
Les juniors hommes ont connu des heures un peu plus sombres. Avec deux personnes en moins du fait des études pour Martin PHILIPPE et d’un accident de voiture pour Sélim REBAH, il n’avaient plus d’équipe. Florent NOEBES TOURRES et Sébastien LATELLA, après avoir percuté un officiel présent sur la ligne de départ durent faire de nombreux effrots pour remonter. Efforts qu’ils payèrent en fin de course, ils remontèrent toute la course pour s’offrir les 150ème et 279ème places.

Du côté du cross court féminin, elle était seule à prendre le départ, sans équipe et sans box, Julie TOURTET n’avait rien à perdre. Après une saison en salle réussie quelques semaines auparavant, le maître mot était : se faire plaisir avant tout. Chose faite car à l’issu de ses 3 petits kilomètres, elle coupe la ligne avec un top 40 en poche et le sourire. Le cross court masculin, a enfin réconcilié Jeffrey DE FREITAS avec le cross car les trois dernières années ne reflétaient pas son réel niveau. Il l’a eu son top 50, enfin ! En finissant 43ème, il conclut sa saison hivernale d’une bien belle façon. Place à la piste pour lui maintenant.  Derrière lui, Quentin BAILLY se transcende. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour gagner un pari avec son coach ! Quentin a étonné, comme à son habitude, au terme d’une course où il remonte quasiment tout le long. Seul son finish de traileur lui a valu quelques places dans les derniers hectomètres. Il repart du Mans avec une belle 91ème place. Sylvain MOUGEL, hurdler de formation, a confirmé ses talents dans la boue et prend une belle 130ème place. Lucas LECOMTE, avec une préparation en dent  de scie, a connu quelques difficultés dans la boue. Il termine quatrième de l’équipe et prend la 223ème place. L’équipe est complétée par Robin QUERE (277) et Nicolas GIRARD (299) qui ont découvert l’enfer du cross court pour leur première année espoir.

Benjamin BORDET clôture ses championnats avec le cross long. Il s’est élancée pour 12 kms à brasser la boue que les concurrents lui avaient concoctaient bien gentiment durant la journée. 12 kms c’est longs, mais 12 kms de labour on ne se rend pas compte comme cela est difficile. Coup de chapeau à lui qui repart avec une très honnête 274ème place.

En bref, ces championnats de Fronce de cross ont été :

1 top 10

2 tops 20

4 tops 30

6 tops 50

8 tops 100

Et les 10ème places par équipe des cadettes et cadets ainsi que la 15ème place du cross court par équipe.


En parallèle des cross, la saison indoor commence du côté de Nice où un petit contingent d’athlètes à fait le déplacement pour la première journée indoor. Lanceurs, sauteurs, coureurs ont pu s’essayer sur plusieurs disciplines. Parmi eux, Angelo GALLO et Guillaume BOYER reprennent le chemin des épreuves combinées. Avec des concours de longueurs et de poids en deçà de leur niveau, ils prennent petit à petit leurs marques. C’est au France que l’on compte les points et le chemin est encore long. A la longueur toujours, Louise JOUSLIN s’est illustrée sur plusieurs compétitions au saut en longueur. Sa meilleure de la saison est réalisée à  La performance du week-end revient à Geoffrey DUNAND FRARE qui bat son record à quelques centimètres seulement d’être N4. Mathieu AJALBERT réalise 8’’06 sur 50m haies, 10m29 au poids où il améliore sa meilleure marque à chaque sortie. Alice TISSERAND a tenté d’aller chercher un nouveau record à la hauteur. Malgré trois essais ratés à 1m58, elle réalise un belle performance : 1m54. Sa coéquipière, Charlène BOUTERIN, n’était pas dans ses grands jours, après avoir réalisé 1m35 à la hauteur, bien en deça de ses capacités habituelles, elle se rattrape au poids avec 8m78. Romain ANDRES fait jackpot car il bat deux record, il s’affirme sur 50m 6’’64 et à la longueur où il s’envole à 5m76. D’autres jeunes pousses ont découvert la salle avec plus ou moins de réussite. Une chose est sure la formation en salle repart de plus belle.

De leur côté, les demi fondeurs se sont essayé à la salle à Lyon, lors d’une rencontre interrégionale Centre Est. Manon GUILLERMIN, Enrico RIGONI et Estéban CHEVALIER en ont profité pour faire un rappel de vitesse. Tous alignés sur 800m, Manon réalise un très prometteur 2’20’’18. Enrico et Estéban furent une course esseulés pour finir dans la même seconde en  2’01. Leur coach, Jeffrey DE FREITAS, a fait sa rentrée sur 1500m, 7.5 tours qu’il boucle en 3’53 synonyme de record personnel. Ce même week-end avaient lieu les championnats régionaux minimes en salle. Chef les féminines, la performance du week-end revient à Sinoune LUCAS qui réalise 92 points au triathlon et se classe 7ème du classement général. Chez les hommes des records sont tombés pour Julien FOUBERT qui réalise 89 points, Clément PETIT avec 81 points et Robin EMIG avec 78 points.

L’hiver en salle, le principe est simple, pour aller au championnat de France, il faut faire partie des meilleurs français de sa catégorie. Cette année, ils étaient deux à se rendre aux championnats de France indoor à Rennes. Guillaume BOYER en longueur et Julie TOURTET sur 800m. Julie est la première à s’élancer. Elle n’a rien à perdre car pour elle, la salle c’est que du bonus ! Avec un manque de séances spécifiques important, elle sait que tout va se jouer pendant les séries. Elle a donc tenté le tout pour le tout pour décrocher son césame pour la finale, et c’est passé avec un nouveau record à la clé : 2’18’’52 ! La finale du lendemain fut plus rude, n’ayant pas l’habitude de courir en salle et entourée de spécialistes, elle se fit prendre au piège et ne réussit pas à se placer. Elle termine donc 6ème en battant une nouvelle fois son record en finale : 2’18’’46.

Guillaume, lui, était dans une toute autre configuration car il s’agissait de l’objectif de la saison. Après plusieurs concours réguliers à plus de 7m cet hiver, il était venu à Rennes avec en coin de tête l’appât de la médaille. Son concours était, à l’image de ceux de sa saison, régulier à plus de 7m. Améliorant sa marque d’essai en essai, il termine en apothéose avec un saut à 7m13 au dernier essai. Alors que le podium était ouvert jusqu’à mi-concours, des ovnis se sont envolés bien loin. Il termine 5ème au terme d’un concours pour le moins stressant, et crépitant. Sans regret,  Guillaume repart de Rennes avec l’envie de se dépasser cet été.

Enfin, notons la belle performance de Said MANSOURI sur le Snow trail Ubaye où il prend un belle 3ème place derrière les cadors de la course nature française.

La saison estivale est maintenant lancée avec de multiples apparitions du club : sur piste, sur route, en montagne ou au départ des trails.


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
16/07 >
16/07 >
14/07 >
09/07 >
08/07 >
05/07 >
03/07 >
02/07 >
25/06 >
20/06 >
19/06 >
09/06 >
05/06 >
05/06 >
01/06 >
28/05 >
21/05 >
17/05 >
15/05 >
11/05 >
ENTRAINEMENTS
Planning des entraînements



Compétitions à venir

Championnats de France
Les minimas pour les championnats de France estivaux



News
Afin d'améliorer notre qualité nous souhaitons vous soumettre à un sondage à nous remettre au bureau où lors des entraînements avant le 18 juin

Le sondage est ici
Les Espaces
 

Ligue Paca
 

Section Trail du Gap Hautes-Alpes Athlétisme
MERCI À NOS PARTENAIRES !