www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du gap hautes alpes athlétisme
Actualités
C'en est fini de la boue
Commentez cette actualité
14 Mars 2019 - Franck Rolland (Animateur 05)
C'en est fini de la boue

Derniers labours de la saison pour les hauts alpins à l’occasion de ces championnats de France de cross qui se sont déroulés ce week end (les 9 et 10 mars) sous le “beau soleil” de Vittel… En effet, la météo n’a pas facilité les choses. Une semaine de pluie avant l’événement a rendu le parcours très TRES boueux et c’est donc sur un circuit “100% appuis fuyants” que les athlètes ont du s’affronter.

Cela n’a pas découragé nos poulains du GHAA, du CSSC, du CAV et de l’EAC qui se sont réunis dans la joie et la bonne humeur pour un petit bain de boue collectif à l’autre bout de la France, dans les entrailles des Vosges profondes.


Alors qu’une partie de ce beau petit groupe était en route pour Vittel, les hostilités ont été lancées par les masters le Samedi. Course réservée aux masters 2-3-4. Cinqs athlètes se sont déplacés.

C’est l’histoire de trois gapençais, un veynois et un briançonnais qui sont dans un minibus… cette histoire ressemble au début d’une mauvaise blague et pourtant ils n’étaient pas venu pour boire de l’eau ou cueillir des pâquerettes. Emmenés par Florent Charrière-Rond, responsable et instigateur de ce déplacement, ils ont été les pionniers de ce France de cross, s’élançant à l’assaut des 8km qu’il leur a fallut effectuer, sur un parcours encore vierge de toute trace de pointes et de sueur.

A l’issue, nous retrouvons Christophe Erceau à une très belle 46eme place. Viennent ensuite Olivier Rousseau (88eme), Florent Charrière Rond (90eme), Lionel Rémy (104eme) et Jean Phillipe Breard (159eme). Ce tir groupé, dans le top 100 pour les 3 premiers de l’équipe, leur permet d’accrocher une très belle 10eme place au classement par équipe. Chapeau les gars !


Alors qu’ils s’en revenaient dans nos montagnes reculées, le reste de la délégation haut alpine arrivait sur le champs de bataille. Une fois le retrait de dossard et la reconnaissance du parcours effectués, nous nous dirigeons vers notre hébergement, Ecolonie (qu’il faut prononcer [ekloni]) un charmant petit hébergement tenu par des hollandais en plein milieu d’une zone blanche Vosgienne, lieu propice à l’introspection et à la concentration avant l’épreuve du lendemain !

Après un repas 100% écologique et végétarien concocté par nos amis néerlandais, le traditionnel briefing d’avant course, la “cérémonie” d’accrochage des dossards et une nuit réparatrice à l’abri des ondes néfastes, tous les athlètes sont prêts à en découdre.


Les cadettes pour montrer la voie :

Elles sont les premières à s’élancer sur ce fameux hippodrome. Au programme 4900m à parcourir… 1 petite boucle, une moyenne et cette fameuse ligne de départ interminable de 800m où elle passeront 3 fois. A noter que les organisateurs ont pris un malin plaisir à décorer cette monotone ligne droite en y installant à 600 m une rivière. 30cm d’eau glacée sur 4m de long, de quoi bien réveiller les organismes.

A ce petit jeu, c’est Nélie Clément qui s’en sort le mieux, avec une magnifique 90eme place à l’issue d’une course intelligente et pleine de maturité. Viennent ensuite ses camarades briançonnaises avec Nima Meyer (283eme), Adele Icart (302eme), Clara Goulet (356eme) et Fanny Charles (362eme).


Les cadets, sous des conditions épouvantables :

Si la météo pour la course cadette n’était pas très avenante, pour les cadets c’est carrément pire. Sur cette ligne de départ si grande et effrayante, les cadets ont subi une météo épouvantable. Ne disposant pas de box d’équipe, ils ont du se présenter sur la ligne un quart d’heure avant le départ afin de choisir leurs places au milieu de la cohue. Essuyant des rafales de vent et des rideaux de pluie pendant tout ce temps, le coup de feu a été tout bonnement salvateur.

Commençons par Thimothé Darbois, qui perdra sa chaussure après seulement quelques hectomètres de course… Aie ! Il s’accrochera cependant durant les 5900m pour couper la ligne à la 179eme place.

Continuons avec Zian Quere, le fondeur briançonnais. Il sera l’auteur d’un départ pour le moins… timide, car dans les dernières positions à l’issue de la ligne droite. Heureusement il se ressaisit et signe la remontada du week end, pour venir accrocher un top 200 (199eme).

A l’inverse, Ange Collin a fait un départ presque parfait. Lui qui s’était retrouvé dans la même situation que Zian l’an dernier à Plouay, a mis un point d’honneur à réussir son départ. Malheureusement il aura manqué de jus sur la fin du parcours, et amoindri par une gène au tendon d’achille, il coupera la ligne à la 268eme place.


Les juniors, dans une course très relevée :

La course junior était presque la course la plus dense du week end. Avec un nombre incalculable de gros bras et de favoris pour dynamiter la course, les juniors gapençais ont su gérer leurs efforts sur ce loooong parcours de 8km, Ahmed Kedir coupant la ligne en 96eme position et Xavier Kervyn en 158eme position. Cela faisait longtemps qu’un parcours junior n’avait pas été aussi long et éprouvant.


La grâce du cross long féminin :

Sur un parcours qui devenait de moins en moins humide, les 9100m du cross long féminin s’annonçait plus rapide que les courses précédentes. C’est dans ce contexte que Anne-Claire Andrieux a pris le départ, seule représentante de la gente féminine haut alpine sur cette course. Encouragée par tous les athlètes ayant déjà courus, Anne-Claire finira sa course à la 239eme place.


Les Elites hommes, dans une course très ouverte :

En l’absence des ultra favoris comme Amdouni, Chadhi ou encore Koval et Carvalho, le cross Elite était plus que jamais ouvert aux surprises et au sacre des Espoirs. C’est avec ces circonstances de course que nos deux espoirs Alexandre Fine et Martin Philippe prendront le départ. 10200M à parcourir, c’est long et c’est dur. A ce jeu, Alexandre y trouvera son compte, terminant 46eme au scratch et 6eme espoir. Martin coupera la ligne à la 323eme place.


Merci à tous nos encadrants sans qui ce déplacement aurait été bien plus compliqué : Patrick Quere, Lucas Lecomte, Anne Cattenoz, Jacques Pierrecy, Franck Charles, Léon Bordet, Gilles Brochier et Sebastien Latella  

Bonne saison estivale à tous ! 

Sebastien Latella 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
29/08 >
09/07 >
05/07 >
27/06 >
19/06 >
13/06 >
11/06 >
06/06 >
31/05 >
20/05 >
09/05 >
30/04 >
23/04 >
17/04 >  (1)
21/03 >
07/03 >
04/03 >
01/03 >
26/02 >
20/02 >
Compétitions à venir
Qualification
Coupe des spécialités
Sélection relais

GAP
Samedi 21/09

Dès 13h30

 +++

Coupe des spécialités
Sélection relais

GRENOBLE
Dimanche 29/09

Informations
auprès des coachs
Les Espaces
 

Ligue Paca
 

Section Trail du Gap Hautes-Alpes Athlétisme
MERCI À NOS PARTENAIRES !