www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du gap hautes alpes athlétisme
Actualités
Championnats de France de cross 2016 - LE MANS (72)
Commentez cette actualité
8 Mars 2016 - Lucas Lecomte
Championnats de France de cross 2016 - LE MANS (72)
De la boue à ne plus en pouvoir :
Un France de cross de puriste !

Après la razzia des Mureaux l'an passé, l'étape ultime de la saison hivernale se déroulait au Mans, terre de cross. L'affiche ne prêtait pas à un parcours typique manceau (La ville accueille deux cross internationaux : Allonnes et Ouest France) puisqu’il se déroulait sur un hippodrome. Sauf que dame nature en a décidé autrement. Suite à des averses successives les semaines précédentes et même un averses de grêle la veille pendant la mise en train, le terrain s'est transformé en littéral bourbier. Les appuis, même si le terme est compliqué à utiliser sur tel terrain, furent laborieux tout le long du parcours. L'ambiance en fut surchauffée et les athlètes surmotivés. Fort de notre délégation de 28 athlètes dont quatre équipes, nos jeunes et athlètes confirmés ont portés le club sur le devant de la scène et confirmé notre statut de club formateur de crossman.

Les cadettes lancent le bal... de la plus belle des manières

Avec une équipe qui avait fière allure, nos championnes inter-régionales voulaient confirmer lors de la grand messe nationale. Emmenée par une Aude CLAVIER des grands jours, toutes ont su prendre des risques qui se sont avérés payants pour leurs deux leaders. Aude, pour sa première année d'athlétisme, a usé de son sens du risque, elle qui partage son temps de sportive entre le ski et l'athlétisme. Partie dans le bon wagon, elle remontait toute la course pour venir prendre une somptueuse 26ème place. Laly MISSERAZI, seulement cadette première année, prenait sa trace et au terme d'une bataille intense de plus de 4 kilomètres venait prendre une 53ème place pleine d'espoirs pour ses années futures. Le scénario fut plus complexe pour nos deux embrunnaises Zoé GRIMAUD et Axelle BARTHELEMY qui ont prise des risques, partant dans les 100 premières mais payaient chers leurs efforts. Elles prennent respectivement les 188 et 268ème places. Leurs deux camarades d'équipe Laly ALLAMAN et Solène JAMET se seront battues jusqu'au bout pour leur première expérience en prenant les 312 et 367ème place. L'équipe réussit le pari de claquer un top 10 en finissant.... 10ème équipe nationale ! Les années futures s'annoncent radieuses.

Les cadets se montrent et enfoncent le clou

Nos cadets restaient sur un goût d'inachevé lors des pré-France de ROCBARON où ils avaient pris la troisième place. Le meilleur équipier Enrico RIGONI nous a gratifié d'une course stupéfiante, se permettant même de mener la course pendant plusieurs hectomètres. Mais lors de l'attaque du dernier tour, il cédait du terrain mais venait conserver une place dans les 10 meilleurs cadets. Il termine 9ème ! Derrière ses équipiers prenaient un départ bien plus lent. Cela n'empêchait pas Clément GOUJON de faire une remontée exceptionnelle. Au terme des presque 6 kilomètres et malgré la perte d'une chaussure, il terminait la course en 27ème position : Chapeau pour sa première année. Ses camarades eurent plus de difficultés dans cette boue invasive où nombre d'athlètes finirent sans leur chaussure, l'embrunnais Tristan BRETON venait prendre la troisième place de l'équipe avec la 206ème place. Quelques secondes derrière, Axel CLEMENT complétait le quatuor au 246ème rang. Leurs équipiers Dimitri LISSILOUR (294ème) et Mathis OLIVE (381ème) auront également découverts la ferveur des grands championnats. L'équipe, une fois de plus prend une belle 10ème place.

Manon dans le top 20

Forte d'une progression sensationnelle cette saison, Manon GUILLERMIN voulait frapper un nouveau grand coup. Elle restait sur une belle 90ème place l'an dernier en cadette. Ce changement de catégorie ne sembla pas lui porter préjudice, bien au contraire. Alors qu'elle s'apprêtait à s'élancer, dans le sas de départ, elle perdait sa chaussure à quelques secondes du départ. Pas le temps de remettre sa pointe, que le starter libérait les juniors. C'était parti pour 6 kilomètres en mono-pointe. Après un premier kilomètre dans les 30 premières, elle effectuait une douce et longue remontée jusqu'à la seizième place avant de céder dans le dernier kilomètre pour franchir la ligne en 19ème position : un coup d'éclat ! Ses camarades juniors Naminata CISSE et Océane RENAULT prirent le parti de s'élancer sagement. Malheureusement trop sagement pour espérer une place de leur niveau. Malgré de réels efforts, Naminata luttait contre la boue mais butait sur la 222ème position. Océane terminait ce long calvaire en 282ème place.

Nos juniors hommes décimés et malchanceux

Alors que l'équipe avait fière allure sur le papier, nos juniors se présentaient au Mans... amputé de deux membres. Alors que Martin PHILIPPE ne pouvait concourir du fait de ses études, Selim REBAH fut victime une dizaine de jours avant d'un coup du sort lors duquel il se fit percuter par une voiture. Une énorme pensée pour lui et un très bon rétablissement. Se présentait donc au départ seulement Florent NOEBES-TOURRES et Sébastien LATELLA. Remontés comme des pendules avant d'affronter ce labour malaxé par les courses précédentes, ils eurent la péripétie de percuter un officiel mal placé juste après le coup de pistolet. Ils repartaient loin, trop loin pour espérer le top 100 rêvé. Florent remontait tel un beau diable mais peina à trouver un second souffle après un véritable slalom géant dans le peloton. Il termine tout de même 153ème. Frustrant. Sébastien ne pouvait que constatait le niveau des juniors en prenant la 279ème place lui qui courrait ses troisièmes championnats de France d'affilée.

Julie pour un nouveau coup de maître

Espoir première année et déjà dans la cour des grandes. Après une saison en salle déjà réussie avec sa 6ème place aux championnats de France en salle espoir sur 800m, Julie TOURTET venait au Mans pour confirmer ses talents dans les labours. Suite à une carence en fer à l'automne et pour ménager la monture, le choix du cross court fut arrêté en janvier. Malgré la méconnaissance de l'effort spécifique et douloureux du cross court, elle prit les risques nécessaires à une performance. Car avec seulement 3km600, une erreur tactique se paye très chère. Luttant plus contre les éléments que contre ses adversaires, elle peinait à trouver son rythme de croisière. 50ème à l'attaque du dernier kilomètre, elle mit un coup de rein qui porta ses fruits puisqu'elle vient mourir à la 40ème place. Une performance de premier ordre pour un premier essai. Saison pleine et réussie. Vivement la piste.

Jeffrey décroche enfin son top 50 si mérité

Après trois essais compliqués, Jeffrey DE FREITAS voulait se réconcilier avec les championnats de France. Lui qui excelle sur toutes les disciplines du demi-fond et du cross, il souhaitait conclure une saison hivernale riche et prometteuse. Comme à son habitude, il prenait le taureau par les cornes en occupant la vingtième place après la longue ligne droite de départ. Dans un climat hostile entre athlète il s'accrochait pour venir prendre la 43ème place. Juste récompense. Derrière la très belle performance est à mettre au crédit de Quentin BAILLY qui ne cesse d'étonner son monde. Traileur aguerri l'été il vient prêté main forte pour l'équipe l'hiver. Malgré un premier kilomètre au rupteur, il retrouvait un second souffle et effectuait une course pleine : 91ème, solide. Non loin derrière, Sylvain MOUGEL confirmait ses talents dans la boue puisqu'avec sa 130ème place il repart pleinement satisfait de la Sarthe. Lucas LECOMTE complète l'équipe en 223ème position. Robin QUERE et Nicolas GIRARD, les deux espoirs, découvraient l'enfer d'un France de cross court et prennent les 277 et 299ème places. L'équipe réalise une belle performance puisqu'en prenant la 15ème place, elle concrétise une belle performance collective.

12km dans la boue... ça use, ça use !

Il n'en restait qu'un. Après avoir assisté à la destruction totale du parcours par les courses précédentes, Benjamin BORDET savait que la tâche allait être ardue. Le tout nouveau trentenaire disputait là ses premiers championnats de France. Pour une première, il fut servi ! Les cinq grandes boucles furent un long chemin de croix, comme pour l'ensemble du peloton. Car imaginez-vous courir pendant plus de 40 minutes dans un bain de boue avec la pluie qui fait son apparition en fin de course. Un vrai massacre. Notre briançonnais fit son bonhomme de chemin pour prendre une très honnête 274ème place dans la course référence de ces championnats.




Les années se suivent et se ressemblent pour le Gap Hautes-Alpes Athlétisme. Les performances individuelles et collectives ont de nouveau été très bonnes.
1 top 10
2 top 20
4 top 30
6 top 50
8 top 100
auxquels il faut ajouter 2 top 10 par équipe.

Un grand bravo à l'ensemble des athlètes à qui l'on souhaite un bon repos salvateur avant d'attaquer la saison estivale.

Un remerciement spécial à notre président Gilles BROCHIER, sur tous les fronts pour nous organiser ce déplacement. Et un merci à nos pilotes-photographes : Rémi HACHULLA, Thierry PHILIPPE et Yves RICHARD.

Retrouver tous les résultats.
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
16/07 >
16/07 >
14/07 >
09/07 >
08/07 >
05/07 >
03/07 >
02/07 >
25/06 >
20/06 >
19/06 >
09/06 >
05/06 >
05/06 >
01/06 >
28/05 >
21/05 >
17/05 >
15/05 >
11/05 >
ENTRAINEMENTS
Planning des entraînements



Compétitions à venir

Championnats de France
Les minimas pour les championnats de France estivaux



News
Afin d'améliorer notre qualité nous souhaitons vous soumettre à un sondage à nous remettre au bureau où lors des entraînements avant le 18 juin

Le sondage est ici
Les Espaces
 

Ligue Paca
 

Section Trail du Gap Hautes-Alpes Athlétisme
MERCI À NOS PARTENAIRES !